Des tubes qui s’enchaînent et touchent toutes les générations jusqu’à ce « Je suis chez moi » -en réponse à une polémique nationale- très emblématique en ces temps de remous politiques, Black M a montré qu’il était un artiste qui compte ! Il est l’un de ces rappeurs qui a variétisé sa discipline, comme Maître Gims et Soprano : « Mme Pavoshko », « Foutue mélodie » et surtout « Sur ma route » ont envahi les charts comme les cours de récréation ! « Pas de vulgarité ni de violence » disent les parents car Black M assume totalement son envie de s’adresser à tout le monde tout en restant rappeur également connecté avec le monde qui l’entoure. Pas étonnant que celui qui se faisait appeler « Black Mesrime » soit devenu l’un des artistes les plus populaires de son époque. Alors qui est vraiment Black M ? Emilie Sajot a suivi Alpha Diallo, de son vrai nom, pendant plusieurs semaines pour retracer le parcours de cet artiste très demandé et découvrir une personnalité travailleuse, sensible et engagée.
Diffusion ce dimanche, dans « 66 minutes » à partir de 17h15 sur M6

Comments are closed.