Regarder le clip « Fête de trop », c’est prendre un coup de poing artistique dans la figure. Et c’est rare !
Alors qu’il a aujourd’hui vendu plus de 80 000 de son premier album en moins de 2 mois, Magellair Productions avait repéré ce talent inclassable de la musique, assuré qu’il ferait du bruit !
Eddy de Pretto livre en effet des textes percutants d’une voix imposante qui rappelle incontestablement Brel et Stromae, affirmant une écriture entre chanson française traditionnelle et rap intense, biberonnée à Barbara autant qu’à Booba ! Totalement habitées dans ses interprétations, ses interprétations déchirante abordent les pans de son histoire sans artifice, comme l’homosexualité face à la virilisation de la société, la banlieue de Créteil d’où il vient, ou encore le cynisme des rencontres factices… « Mon métier c’est ma thérapie, ma façon de vivre avec le réel » dit cet écorché. Sur scène, celui qui lance ses musiques depuis son iphone, avec seulement un batteur pour appuyer la force de sa voix, affirme une incroyable présence ! Pas étonnant que ce jeune artiste unique et habité explose aujourd’hui.
Magellair Productions a suivi le jeune homme depuis ses dernières séances studio il y a plusieurs mois, jusqu’à la sortie de son album en passant par la route de sa tournée à succès et les traces de son passé, pour mieux comprendre et faire découvrir cet artiste unique.
Un portrait inédit d’Emilie Sajot et Mathias Goudeau, ce dimanche 29 avril, à 16h20 dans 66 minutes sur M6.

[span3][/span3][span6] [/span6][span3][/span3]

Comments are closed.